Acquisition du Groupe MIT par NEO TELECOMS

Retour aux actualités
Neo Telecoms
Neo Telecoms achète Groupe MIT
02 Janvier 2012

 

L’opérateur d’infrastructures Neo Telecoms annonce l’acquisition du groupe MIT pour compléter sa couverture nationale

 
NeoTelecoms, le 2e opérateur de transit IP français, accélère son développement multirégional et annonce l’acquisition du groupe MIT pour couvrir le sud de la France. Cet investissement intervient dans le cadre des 10 millions d’euros que l’opérateur a indiqué vouloir investir en région. Il permettra aux entreprises et collectivités de bénéficier d’infrastructures hautes performances qui constituent dorénavant un levier de développement économique pour les territoires.
 
Les deux sociétés consolidées représentent, en 2011, un chiffre d'affaire de près de 25 millions d’euros, pour un excédent brut d’exploitation de 2,5 millions
d’euros. L’ensemble représente également un free cash flow de plus de 5 millions d’euros.
 
Neo Telecoms s’est engagé dans le déploiement, dans des zones d’activité et au plus près des entreprises, d’un réseau de Datacenters à hautes performances capables de supporter les nouvelles exigences imposées par l’évolution des applications, des technologies et des réseaux. Ces Datacenters de proximité représentent un puissant levier de développement économique pour les territoires. En plus de ses sites historiques parisiens, Neo Telecoms dispose actuellement de Datacenters, dans les villes de Metz, Nancy, Toulouse et poursuivra son implantation en 2012 entre autres, dans les villes de Besançon et Montpellier.
 
Le rachat du Groupe MIT permettra de couvrir l’ensemble du Sud de la France. L’acquisition du Groupe MIT, le principal opérateur alternatif du Languedoc Roussillon, se fera sur le principe d’une transmission universelle de patrimoine, et marque l’accélération du développement en régions de Neo Telecoms. Après l’inauguration du Datacenter de Toulouse en septembre 2011, la présentation du projet de Datacenter de Besançon en décembre 2011 et l’ouverture d’un point de présence en Espagne (connecté au ESPANIX), cette acquisition permettra à Neo Telecoms de disposer d’une implantation lui permettant de couvrir l’ensemble du Sud de la France (Nice, Marseille, Montpellier, Toulouse et Bordeaux).
 
Le fort ancrage et la légitimité du Groupe MIT dans le Languedoc-Roussillon et dans la ville de Montpellier, ainsi que la proximité des métiers et services des deux opérateurs ont facilité leur rapprochement. De plus, la stratégie du Groupe MIT dans le domaine de la santé vient renforcer l’axe de développement de Neo Telecoms dans ce secteur.
 
Didier Soucheyre déclare : « Notre stratégie de développement s’appuie sur l’interconnexion de plaques régionales et l’implantation de Datacenters de proximité, au plus près des zones d’activités territoriales. Notre ambition est ainsi, de devenir le premier opérateur multirégional pour le très haut débit proposant une offre de réseau homogène répondant aux attentes des entreprises et collectivités. Cette acquisition représente une accélération de ce plan de développement en nous implantant durablement dans le Grand Sud. »
 
A propos du Groupe MIT
Le GROUPE MIT est un opérateur Telecom créé en 2002 par des spécialistes Informatiques et Télécommunications. La société propose des solutions Telecom d’entreprises (accès très haut débit, VPN) et des solutions d’hébergement (Data Center, hébergement haut disponibilité). La société est aujourd’hui un des principaux opérateurs alternatifs de Montpellier et le plus important Data Center de la région Languedoc‐Roussillon (hors IBM). GROUPE MIT fourni à plus de 5 000 utilisateurs quotidiens ses services Telecom. GROUPE MIT a réalisé un chiffre d’affaires de 1,5 millions d’euros en 2009. Parmi les clients du groupe MIT : Le Conseil Général de l’Hérault, Budget Telecom, Alcatel‐Lucent, Ville de Montpellier, Région Languedoc‐Roussillon, Les Salins du midi.